Le blog
Fabien B.

Sexus Politicus

Je vous vois venir… tiens, encore un article sur Hollande et Gayet, ou sur la dernière petite sauterie de DSK.
Et bien que nenni!
Je me suis dit, c’est la rentrée, comment vous intéresser? Bientôt une année 2017 très politique, primaires, élections présidentielles… l’inspiration arrivait d’elle même.
Mais comment captiver l’attention des plus réticents?
Mais c’est bien sûr, le SEXE! :-)

Toute liberté est relative, je pense que je ne vous apprends rien.
Nos hommes et femmes politiques régissent nos vies, la plupart du temps dans notre intérêt. Mais le lieu le plus insolite où ces derniers sont présents, c’est bien dans notre lit!

Que l’on aime les hommes, les femme ou les deux… nous sommes tous libres et égaux en devoirs, mais pas toujours en droits.
Non contents d’essayer de nous dicter nos tenues de plage en 2016, les politiques ont toujours régis nos libertés les plus primaires.
En 1789, la sodomie est dépénalisée, et près de 2 siècles plus tard(!) c’est le tour de l’homosexualité en 1981.
Quant aux femmes, elles obtiennent officiellement le droit de se travestir dans les rue de Paris (comprendre: porter un pantalon), en… 2013!

Photo noir et blanc. Texte sur un mur : "Il est interdit d'interdire"En France, et en général en occident, les années 60 et la « révolution sexuelle » ont permis une libéralisation d’un bon nombre de pratiques.
Ce qui se faisait dans les alcôves et ce qui se vendait « sous le manteau » obtiennent alors droit de cité.

J’ose la première strophe du poème « Annus Mirabilis » de Philip Larkin:

Les rapports sexuels ont commencé
en mille neuf cent soixante trois
(qui étaient plutôt tardifs pour moi)
entre la fin d’interdit de Chatterley
et le premier disque des Beatles en LP

Mais alors, en 2017, qu’attendre de tous nos prétendant(e)s au « trône de fer » Français? Reste-t-il des libertés sexuelles à défendre?

Je pense qu’aujourd’hui, ces dernières sont en danger, et qu’il ne faut pas les considérer comme acquises.
L’homosexualité à été dépénalisée en 1791 (oui oui, après la sodomie pour ceux et celles qui suivent), avant d’être traitée comme acte de pédophilie par la douce France de Vichy en 1942.
Force est de constater que l’État Français pas eu besoin du régime nazi pour envoyer les « PD » dans les camps.

Photo de Coluche en noir et blanc avec en texte : "Des nouvelles du sexe : On enregistre un net durcissement de la situation"Non, rien n’est acquis.
Ne votons pas aveuglement.
Soyons force de propositions, défendons nos droits avec au moins autant de conviction que celles et ceux qui les ont défendus avant nous ( Veil, Sagan, Mercury, Sade…).
Et surtout, ne laissons pas, sous couvert d’humour, les pensées nauséabondes prendre le dessus (coucou Ornella Fleury et sa transphobie ordinaire!).

 

Baisons, aimons, soyons fier.e.s !

C’est cadeau, petit tours du monde des lois les plus…

En Colombie, une loi stipule qu’une femme ne peut coucher la première fois qu’avec son mari. La mère de la femme doit, d’ailleurs, être présente dans la même pièce afin de « témoigner de l’acte ».

Dans l’Etat du Montana, toute relation sexuelle entre deux membres dénudés du sexe opposé dans une cour en face d’une maison après le coucher du soleil est interdite.

En Californie, les femmes ne doivent pas faire l’amour avec une vache, sauf lors d’une partie sexuelle à trois.

Sources:
– http://www.gentside.com/insolite/top-25-des-lois-insolites-en-rapport-avec-le-sexe_art43072.html
– http://www.bfmtv.com/politique/femmes-ont-enfin-droit-porter-un-pantalon-439964.html
– http://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-homosexualite-depenalisee-il-y-a-25-ans_465897.html
– http://homosexualiteetmedia.e-monsite.com/pages/mes-pages/depenalisation-de-l-homosexualite.html
– http://www.femininmasculin.culture.fr/Les-couples/Alain-et-Stephane/Contexte-social-et-culturel/Homosexualite-et-repression-en-France/Homosexualite-et-repression-en-France
– http://m.leplus.nouvelobs.com/contribution/1557728-la-blague-transphobe-d-ornella-fleury-au-grand-journal-est-digne-de-cyril-hanouna.html

*LGBT = Lesbienne, Gay, Bi et Trans

A propos de

Conseiller commercial chez Orange depuis 2012, j'ai rejoint en 2015 l'association Mobilisnoo, afin de militer dans la joie et la bonne humeur et de défendre les droits des LGBTI au sein de l'entreprise.

Militant dès l'âge de 14 ans, je consacre le plus clair de mon temps à défendre les causes qui me sont chères.

Originaire de banlieue Parisienne, mais Parisien d'adoption, je me passionne pour la lecture, la musique électronique, la politique française, et diverses GEEKeries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *