Engagements

L’ONU fait ses recommandations pour les LGBTI dans le monde du travail

Lundi 16 octobre 2017, Mobilisnoo était invité au Lancement européen des principes directeurs de l’ONU, pour la lutte contre les discriminations envers les LGBTI dans le monde du travail, organisé par L’Autre Cercle au sein du Conseil Régional Ile de France.

Fabrice Houdart (Human Right Officer aux questions LGBTI à l’ONU) est venu spécialement présenter les 5 normes de l’ONU destinées aux entreprises.

L’Autre Cercle, partenaire de l’ONU, a associé à cet événement la signature d’Engagement LGBT par la région IDF représentée par sa présidente, Valérie Pécresse.

Les partenaires 2017 y étaient conviés, Orange bien sûr, signataire de la charte depuis 2008, mais aussi BNP Paribas, IBM, EDF et Dell (parmi tant d’autres).

Pour rappel, la Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle s’articule autour de 4 axes dédiés aux entreprises :

1. Créer un environnement inclusif pour les collaboratrices et les collaborateurs LGBT

2. Veiller à une égalité de droit et de traitement entre tou-te-s les collaboratrices et collaborateurs quelles que soient leur orientation sexuelle et identité sexuelle ou de genre

3. Soutenir les collaboratrices et collaborateurs victimes de propos ou d’actes discriminatoires

4. Mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l’environnement professionnel général.

Consulter la Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle »

Lancement européen à Paris des normes LGBTI de l’ONU

Des chiffres intéressants ont été communiqués. Du bon et du moins bon évidemment.

Au cours des 25 dernières années,

50 pays ont dépénalisé l’homosexualité, 67 interdisent la discrimination dans l’emploi, et 36 ont légalisé le mariage ou l’union civile pour les personnes de même sexe.

Mais ces progrès ne sont pas uniformes…

Sur 193 pays, 20 seulement interdisent la discrimination basée sur l’identité de genre dans l’emploi, et 3 celle basée sur le fait d’être intersexué.

Il a également été rappelé que l’entreprise a un impact crucial sur les droits, de par leurs choix de financer, de s’installer, ou de recruter dans des pays en fonction de leur ouverture aux droits LGBTI.

Un salarié LBGTI qui peut s’assumer tel qu’il ou elle est, c’est plus de performance individuelle, pour l’entreprise, et l’économie en général.

Le marché mondial LGBT est de 3,7 billions de dollars selon LGBT capital de 2015, alors que l’homophobie, selon une étude ONUSIDA de 2017 coûte aux pays jusqu’à 100 milliards de dollars par an.

Les principes directeurs pour les entreprises

La présence dans les entreprises d’une association ou d’un réseau LGBT permet par leurs actions de suivre ces recommandations et donc de favoriser l’inclusion des personnes LGBT.

C’est ce que fait Mobilisnoo au sein du groupe Orange, avec cette année le soutien et l’accompagnement de personnes en situation de transition, et la volonté de faciliter le changement d’identité de genre pour les clients et les salariés sur nos contacts commerciaux et SI. C’est ainsi que les mentalités évolueront !

Retrouvez la présentation faite à Paris le 16 octobre  2017 – L’Autre Cercle ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *