Engagements

Journée contre l’homophobie, c’est aujourd’hui

Retrouvez l’interview de notre Présidente publiée ce jour dans La Bulle de l’intranet de l’entreprise :

La Journée mondiale de lutte contre l’homophobie est célébrée tous les 17 mai.
Cette journée a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre les discriminations. Le mot d’ordre de cette manifestation 2013 est : « Combattez le virus web de l’homophobie, sur Internet et les médias sociaux ».

A cette occasion, nous avons rencontré Laurence Dalboussière, présidente de Mobilisnoo, le réseau des Lesbienne, Gay, Bisexuel(le) et Transgenre d’Orange.

Comment se situe Orange par rapport aux autres entreprises françaises ?
Orange est plutôt un précurseur puisque les droits sont les mêmes entre les personnes mariées et les personnes pacsées. Il y a encore de nombreuses entreprises qui font une différence. Tout est en place dans notre entreprise pour qu’il n’y ait pas de discrimination, la charte qui vient d’être signée est à ce titre exemplaire. Malheureusement, ça c’est du papier, dans les faits, les choses sont moins simples.

C’est-à-dire ?
Il y a toujours des femmes et des hommes chez Orange qui n’osent pas dire qu’ils sont homosexuels de peur que cela freine leur carrière professionnelle. Le problème, c’est l’image, le cliché que les gens ont de ce à quoi doit ressembler un manager ou une personne digne de confiance, à savoir trop souvent un homme hétérosexuel. Les LGBT sont donc discriminés de la même façon que les femmes le sont. D’ailleurs, les pays les moins discriminants envers eux sont aussi les moins discriminants envers les femmes. Ce n’est pas un hasard. Il y a également des efforts à faire dans des pays où Orange est présent et où l’homosexualité est encore pénalement réprimée, il faudrait que l’entreprise mette des actions en place.

Les débats à l’occasion du projet de Mariage pour tous ont eu un impact ?
Bien sûr, l‘ambiance est très tendue. Les LGBT n’osent plus se donner la main dans la rue, ils se sentent en insécurité. Je ne pense pas du tout que la France soit homophobe mais certains Français le sont et le climat a autorisé une homophobie décomplexée. Certains salariés témoignent de paroles entendues dans l’entreprise très dures alors qu’on ignorait qu’ils étaient LGBT. Certaines blagues à 2 balles sous couvert d’humour sont également très limites. Soyons optimistes, avec le temps, les choses devraient s’améliorer, en 20 ans, quel chemin parcouru. Il faut se réjouir de cela, nous serons donc à Bastille mardi pour fêter l’adoption du Mariage pour tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *