Le blog

Faire son coming out

« Je me présente, je m’appelle…. » Et oui ça commence comme toutes les histoires ! Et pourtant, je suis dans l’embarras….

Dois-je vous donner mon prénom usuel ou mon état civil. Et si je vous donne mon état civil, vous allez tout comprendre.

Il était une fois un petit garçon, devenu grand qui s’appelait Marc. Il ne se sentait pas comme les autres, mais comment le dire aux autres ?
Vous connaissez l’histoire du caneton noir, c’est un peu la mienne, sauf que je ne suis pas noire, je suis une femme dans un corps d’homme…

Au cas où ne l’auriez pas remarqué, ça c’est un coming out public ! 🙂

Le mien, je l’ai fait en 2014 après des années de questionnement, des envies de suicide qui m’auraient empêchées de vivre et rencontrer mon ex-femme, d’avoir des enfants, un travail, une maison…de vivre quoi. Car faire son coming out, c’est souvent une nécessité qui devient une question de survie mentale. Arrêter de se fuir, de se cacher, vivre enfin comme moi je le sens, m’habiller comme j’en ai envie, me faire percer les oreilles, etc, etc..
Amusement, futilité ?
Certains le pensent et ne se privent pas de vous railler. Pour moi, c’est tout simplement vivre aligné avec la personne que je suis. Je n’ai rien à expliquer, rien à justifier, je suis moi et c’est tout !

Vivre sa vie dans l’entreprise, c’est une aventure qui ne peut se réaliser sans accompagnement. C’est là qu’intervient Mobilisnoo car il est difficile de concevoir aujourd’hui que du jour au lendemain, Marc devienne Claire sans que le monde du travail n’en soit fortement perturbé .

Et Mobilisnoo et Orange ont les méthodes adéquates pour accompagner le salarié ; je vais vous expliquer comment ça s’est passé pour moi….

Mon parcours trans chez Orange.

Tout d’abord, j’ai pris contact avec le médecin du travail, l’assistante sociale et Mobilisnoo.
J’ai expliqué que j’allais assumer mon moi profond et me présenter bientôt au travail tel que moi je me sentais.

J’ai pris RDV avec Cyril Bauchais, Président de Mobilisnoo, pour lui expliquer que je souhaitais rester dans le bureau et le poste que j’occupais et continuer ma vie « presque » comme avant. Cyril, au nom de Mobilisnoo, a pris contact avec la direction de la diversité du Groupe Orange.

Après quelques échanges, la direction de la diversité a indiqué à Mobilisnoo qu’elle appuyait ma demande. J’ai pu alors avoir un entretien avec ma responsable hiérarchique puis avec ma DRH pour exposer la situation.

Conférence sur le transidentite

Une réunion de travail management – association Mobilisnoo – DRH – direction de la diversité a permis de définir une stratégie d’information du personnel, basée sur une information hiérarchique descendante et deux conférences-débat sur la transidentité, organisées avec le concours d’une association « le Jardin des T » ainsi que les représentants de Mobilisnoo, de la DRH, du médecin du travail et l’assistante sociale. Et j’ai ainsi pu venir travailler dans le genre féminin dans lequel je me reconnais pour la première fois de ma vie, le 15 décembre 2014.

Depuis, je me sens épanouie et fière d’appartenir au Groupe Orange, en pointe dans le domaine de l’égalité des LGBT dans le monde du travail.

Je remercie aussi, bien évidemment, l’action décisive des associations Mobilisnoo et le jardin des T, l’assistante sociale et le médecin du travail sans qui cette transition réussie, n’aurait sans doute pas eu lieu…Je connais nombre de transidentitaires qui ont été rejetés et ont perdu leur travail,  je mesure donc la chance d’être dans cette entreprise !

A propos de

Je suis une femme née homme et oui ça existe on a l'usage de dire que je suis transidentitaire.
Je suis salariée chez Orange depuis ....1987, c'est loin déjà !
J'ai commencé en CPE ou je manageais des techniciens/agent des lignes et gestionnaires doc FTA.
puis j'ai fait différents postes dans le SI projet conception, urbanisme du SI.
Ensuite j'ai travaillé sur les sorties d'offres GP et les processus ADSL.
J'ai fait de l'audit interne aussi et actuellement je suis animatrice et formatrice pour des managers.

Je suis engagée dans deux associations LGBT, Mobilisnoo et le jardin des T.
J'aime la mode (oh le cliché), et ma carte bleue s'en plaint souvent ;-)
J'aime le running aussi, je m'entraine entre deux et trois fois par semaine.

11 commentaires

  1. Claire, je suis très fier de te connaître et de militer à tes côtés pour tous les T d’Orange et ailleurs. Je salue ton courage et je t’embrasse bien fort !

  2. Bravo Claire! Toute ta vie sur une seule page; en lisant ça a l’air tellement simple, mais on sait que ce n’est pas le cas! Bravo à tes collègues, Orange et tlm qui t’entoure.

  3. Bravo Claire, pour votre courage et votre témoignage.
    Je suis fier d’appartenir tout comme vous à cette entreprise qui vous permet de vous assumer telle que vous êtes et qui change le regard sur la diversité.

    1. <3 merci chère collègue ou cher collègue, j'ai appris que la diversité chez les êtres humains reposait sur 0,1% de différence génétique, ça laisse rêveur

  4. Félicitations à toi pour ce parcours et pour l’aide apporté par notre employeur.
    Je suis encore bien loin de tout cela, même si j’arrive à évoluer un peu plus dans une double vie et de plus en plus du coté féminin de la force, lol !.
    De plus, je constate que ma région ALPC est d’une tristesse et d’un désert coté LGBT, pas un ou une seule personne déclarée, ce qui n’arrange rien et motive encore moins.

      1. merci pour ta proposition d’aide; à voir quand je serais d’avantage prête pour avancer au niveau de mon travail, si j’y arrive un jour. Pour le moment, je viens d’adhérer à la délégation régionale SOS Homophobie et de m’inscrire au stage « Intervention en Milieu Scolaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *