Le blog

Etre lesbienne en 2017, est-ce plus simple ?

Aujourd’hui, j’ai envie de crier.
De crier au monde qu’ils peuvent se mettre leur pudibonderie là où je pense.

Un homme et une femme qui s’embrassent dans la rue, c’est mignon, c’est attendrissant. Mais une femme qui embrasse une femme, pour une certaine partie de la population au mieux ça les met mal à l’aise, au pire, c’est vu comme de la provocation, un appel au meurtre !

Même au sein de sa propre famille on constate ce type de réaction, de la part de ceux qui pourtant, sont censés être les plus à même de comprendre que vous ne faites que rechercher l’être que vous aimez et qui vous envoie son amour.
Etre bien dans sa peau, se respecter en ne se forçant pas à faire semblant d’être comme les autres, c’est pourtant respectable…
Mais une partie de la société n’accepte pas que les autres ne soient pas des clones d’eux même !

Mais qu’est ce qui a bien pu se passer dans nos sociétés modernes, qui se disent évoluées? Ou, ici en France, le pays qui dès 1789, a écrit noir sur blanc , je cite :

« Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. »

Alors non, aujourd’hui vouloir être soi-même quand on est lesbienne, cela reste une épreuve du quotidien, contre la bêtise, contre la méchanceté, contre la peur du quand-dira-t-on.

Le bonheur de tous on en est loin, très très loin.

Le bonheur d’une certaine majorité sans doute est considéré comme naturel.

Cette même déclaration exprime Art. 2. :
Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression et Art. 4. :
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.
Art. 5. La Loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n’est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu’elle n’ordonne.

Donc, si deux citoyens hétéros ont le droit de se tenir la main dans la rue, de s’embrasser dans la rue, alors deux citoyen(ne)s gay ou lesbiennes en ont aussi le droit et la loi se doit de les protéger, afin d’éviter l’oppression.
De même, si deux gays ou deux lesbiennes veulent élever des enfants, ils devraient avoir le même accès à l’adoption, la PMA, la GPA…

Vous voyez pourquoi je suis en colère, et pourquoi il faut continuer de se battre, encore et encore contre l’ignorance, contre la bêtise et la méchanceté, pour sa dignité d’être humain né-e dans un monde où certains cherchent à me dire en permanence, que je n’ai pas le droit de vivre, de me montrer, d’exister, ou que ma présence les importune.

Ne vous en déplaise, je suis là et bien vivante !

Pudibonderie : hypocrisie, pudeur, réserve…

A propos de

Je suis une femme née homme et oui ça existe on a l'usage de dire que je suis transidentitaire.
Je suis salariée chez Orange depuis ....1987, c'est loin déjà !
J'ai commencé en CPE ou je manageais des techniciens/agent des lignes et gestionnaires doc FTA.
puis j'ai fait différents postes dans le SI projet conception, urbanisme du SI.
Ensuite j'ai travaillé sur les sorties d'offres GP et les processus ADSL.
J'ai fait de l'audit interne aussi et actuellement je suis animatrice et formatrice pour des managers.

Je suis engagée dans deux associations LGBT, Mobilisnoo et le jardin des T.
J'aime la mode (oh le cliché), et ma carte bleue s'en plaint souvent ;-)
J'aime le running aussi, je m'entraine entre deux et trois fois par semaine.

6 commentaires

  1. Lesbienne et fière de l être 😉 fuck l avis des gens qui critique ou juge avec ma copine on a eu aucune réflexion je trouve que ça a évolué depuis le temps

    1. Coucou Lea, je suis que t’es expériences de vie ne t’ai pas confrontée à la lesbophobie. Moi, je viens de le vivre au sein de ma propre famille, et c’est douloureux quand il s’agit de proches. Bises Lea et à très bientôt

  2. Bonjour Claire, tout à fait ok avec ton article et hélas, il y a encore bien des combats à mener pour que la transidenté, les gays ou lesbiennes ont encore bien du mal à se « fondre » dans le paysage.
    et suivant le résultat des élections il est possible que nous ayons bien des soucis à nous exprimer librement et que tous les genres ne soient encore montrés du doigt.
    au XXI ème siècle nous sommes encore bien en retard sur tous ces sujets malheuresement.
    moi je suis militante à SOS Homophobie depuis bientôt 1 an ,mais je ne suis pas absolument pas déclarée dans mon cadre de vie ni pro.

    1. Merci pour ton témoignage, il est important d’apporter ses expériences à l’ensemble des personnes qui peuvent ainsi comparer leur expérience à celle des autres. Et il est bien aussi de s’engager dans des associations, activement, afin de ne pas être en position de passivité, d’agir pour faciliter des évolutions sociétales de fond.
      Claire L.

  3. Ce qui est sur c’est que ça aurait été pire si Fillon avait été élu vu sa position sur l’homosexualité…
    Merci pour ton article et pour ton blog que j’aime parcourir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *